Comment obtenir le label Google Mobile-Friendly

Une nouvelle fois, Google nous prépare à un raz-de-marrée dans les résultats de recherche. Google a décidé de promouvoir les sites web qui ont obtenu le label Google Mobile-Friendly. Cet article tend à proposer les facteurs de succès et les outils pour réussir face à cette nouvelle mise à jour.

Google l’a annoncé : une mise à jour sera lancée le 21 pour privilégier les sites web mobile-friendly. Aux dernières nouvelles, le changement concernera uniquement la version pour mobiles, ce qui signifie tout de même une chute de trafic pour les webmasters récalcitrants (ou ceux qui n’auront pas pu adapter leur site web à cette nouvelle mise à jour).

Ne pas s’adapter à la mise à jour Mobile-friendly signifie perdre du trafic mobile et  donc potentiellement des conversions. Mais une question persiste : est-ce que cette chute de trafic est problématique pour votre site web ? Si votre site E-commerce n’utilise que du flash, cette mise à jour n’aura pas une forte incidence sur vos résultats.

Pourquoi une mise à jour Mobile-Friendly?

Combien d’entre vous sont tombés sur des sites web uniquement faits pour les ordinateurs, sur lesquels il faut s’escrimer pour pouvoir naviguer et obtenir des informations/faire les actions prévues dans les pages web.  Tout le monde le sait : le chiffre d’affaires de Google provient en très grande majorité de ses recettes publicitaires (environ 38.38 milliards de dollars en 2014, et les estimations pour 2015 atteignent 44,87 milliards de dollars, qui dépend lui-même du nombre de clics sur les publicités Adwords. L’utilisation des mobiles a fortement évolué et la mise à jour Mobile-Friendly est certainement là pour fournir aux mobinautes un contenu de qualité dans un site web convivial.

 

BD solution Google Mobile-friendly

 

 

Plus de mobinautes contents = Plus de recherches sur Google Search = Plus de revenu Google Adwords = Plus de chiffre d’affaires pour Google

Les règles pour obtenir le label Google Mobile-Friendly

 

Adaptation du contenu à l'appareil

Obtenir le label Google Mobile-friendly signifie adapter ses pages web aux tablettes et smartphones. Voici quelques critères importantes pour la nouvelle mise à jour de Google :

1) Responsive Design : les pages web doivent être dimensionnées en fonction de l’écran afin que les mobinautes ne se retrouvent pas avec un grand site, dans lequel ils devront agrandir les bonnes zones pour l’utiliser (avec tout le manque de confort que cela représente).
2) Grandeur du texte : On a tous eu l’expérience d’un texte illisible, parce que trop petit. Il faut proposer aux mobinautes un texte qu’ils arriveront à lire.
3) Pas de technologie Flash et Javascript : Ces technologies sont inutilisables pour la très grande majorité des smartphones. Utiliser ces technologies pour la version mobile empêchera très probablement les mobinautes de rechercher les informations souhaitées et d’exécuter les actions suscitées par le site web.
4) Distance entre les liens : on a tous eu l’expérience frustrante de vouloir cliquer sur un lien et d’arriver vers une autre page web. Google ne souhaite pas que les mobinautes doivent s’escrimer avec leurs doigts en espérant avoir touché au bon bouton.
5) Difficulté de cliquer sur les liens : vos visiteurs-mobinautes doivent pouvoir naviguer sur le site sans problème, ce qui inclue la possibilité de cliquer facilement sur tous les liens.Exemples de contenu adaptés à la mise à jour Google Mobile-Friendly

 

 

On remarquera que ces règles sont ergonomiques (aucun facteur n’est liée à la vitesse des sites web). Lorsque Google a envoyé des e-mails pour demander des corrections, cela concernait surtout des améliorations dans ce sens et l’ergonomie joue très certainement un grand rôle pour l’obtention du label Google Mobile-Friendly.

Comment s’asssurer d’obtenir le label Google Mobile-friendly ?

Google a mis en place plusieurs outils pour s’assurer de l’obtention du label Mobile-friendly () :

1)    Le test de compatibilité Mobile-Friendly fourni par Google : Google fournit un test de compatibilité mobile permet de s’assurer d’être avantagé par la nouvelle mise à jour.

Ouitl compatibilité du site web pour Google Mobile-Friendly

2)    Le rapport « ergonomie mobile » de Google Webmaster Tools : cet outil vous fournit des informations sur les nombreuses améliorations à apporter au site web pour passer le test Mobile-Friendly. Il montre l’évolution dans le temps et les pages web qui présentent des problèmes pour les mobiles.

Google Webmaster Tools: ergonomie mobile

3)    Test de la déclinaison des URL (toujours dans Google Webmaster Tools) : cet outil permet de vérifier que le référencement technique apporte bien la bonne version du site web aux bons appareils (mobiles et ordinateur)

 

4)    Le test « expérience utilisateur » de l’outil Pagespeed. Depuis un certain moment, cet outil fournit des informations très intéressantes pour les webmasters.

 

Vous avez maintenant tous les outils nécessaires pour passer le cap Google Mobile-friendly.

Proposer des pages conviviales aux mobinautes

Le message de Google est clair : optimisez vos sites web pour les mobiles ou on ne les proposera plus aux mobinautes. En résumé, la mise à jour Mobile-friendly signifie que les sites non adaptés aux mobiles seront pénalisés par rapport à leurs concurrents, mais c’est Google qui fixe les règles pour obtenir ce label et le temps dira si ce sont les bons critères qui sont mise en avant …  Toujours est-il que généraliser ces nouvelles règles rendra le site web plus accessible pour les mobinautes et augmentera votre taux de conversions sur mobiles.

Conclusion: obtenir le label Google Mobile-Friendly

Antoine Müller
Spécialiste en Communication Web
Bcom visible

Got Something To Say:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright © 2017. Powered by WordPress & Romangie Theme.